L’IA au profit de l’équilibre de Nash.

//L’IA au profit de l’équilibre de Nash.

L’IA au profit de l’équilibre de Nash.

En cette fin d’année, l’équipe BHCT revient une dernière fois sur son modèle circulaire de production du soin au service du patient en partant du patient. Le choix d’un modèle circulaire n’est pas anodin. La bonne compréhension des interactions entre parties intervenantes sont, en effet, des clés de lectures essentielles à une optimisation économique du modèle réclamé par les bailleurs de fonds, confrontés à des systèmes ne résistants plus à l’explosion des coûts des soins de santé.

A cette fin, les besoins, attentes et souhaits des différentes parties doivent non seulement être identifiés mais également compris par les parties interagissantes.

Le modèle présente le soin comme le résultat d’un ensemble de services organisés et ordonnés partant du patient dans une symbolique de Home to Home, l’(Added)-value visant les dimensions économiques, médicales et de vie (bien-être et social).

Le diagnostic de la pathologie constitue, selon ce modèle, l’élément déclencheur d’une combinaison d’actes médicaux, administratifs, financiers et d’organisation de vie qui devraient se succéder ou s’interconnecter dans un schéma d’optimisation et d’efficience au profit de toutes les parties prenantes, dans un schéma rappelant à premier abord le leanmanagement du toyotisme ou le chainmanagement du fordisme.

Avec le recul, ces modèles économiques ont cependant démontré que l’efficience globale ne pouvait être atteinte en chaine ouverte et supposaient, en tout état de cause, une démarche réellement coopérative entre les différents acteurs pour éviter les déshumanisations liées à l’automatisation et la perte de capacité d’adaptation à l’autre et à son environnement.

Ces modèles économiques sont, du reste, beaucoup plus difficilement applicables lorsque la production d’un bien ou d’un service global demande l’intervention de plusieurs parties prenantes dont les intérêts sont opposés.

Il n’en demeure pas moins que du Taylorisme aux grandes théories de la régulation, de Edgworth à Forbes-Nash, de tous les modèles économiques d’optimisation reposent sur une seule et même réalité première, les paramètres de programmation d’un « système d’exploitation » déterminé partie prenante par partie prenante.

Si les paramètres de programmation sont correctement déterminés pour chacune des parties prenantes, l’IA est aujourd’hui capable d’analyser en quelques secondes des milliards de données et de les ordonner en offrant les clés d’une organisation des soins efficientes .

Dans son livre « la guerre des intelligences », le Dr Laurent Alexandre cite ainsi les chiffres vertigineux de 93 millions de milliard d’opérations par seconde réalisées pas le super ordinateur chinois Taihulight Sunway, de un milliard de milliards d’opérations par seconde pour 2020 et d’un milliard de milliard de milliards d’opérations par seconde pour 2050. « La puissance informatique maximale disponible sur terre a été multipliée par cent millions de milliard en quatre-vingts ans ».

Le plus grand progrès de la révolution technologique ne réside donc pas tellement dans les prouesses techniques qu’offrent la robotique, la biotechnologie  ou la nanotechnologie mais bien dans la capacité du Big-Data de créer un schéma ordonné et repensé d’un service de soins complet au patient et à le personnaliser en optimisant encore l’intérêt des autres acteurs.

Accepter cette troisième révolution industrielle suppose un changement de culture et de mentalité important où l’IA, à partir de paramètres étalons, proposera sans doute au médecin référent et aux autres partenaires un Complete Care Service adapté au patient en fonction de la pathologie diagnostiquée ou à prévenir.

L’anticipation nécessaire à l’équilibre de Forbes-Nash pourrait ainsi bien devenir une réalité pour autant que les parties prenantes collaborent étroitement aux paramétrisations d’origine qui seront déterminantes pour définir les missions et métiers de soins de demain.

Toute l’équipe de BHCT vous réitère ses meilleurs vœux pour une 2018 emprunte de réflexion autour de l’IA.

By | 2018-03-01T09:42:04+00:00 March 1st, 2018|Categories: Publications|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

This Is A Custom Widget

This Sliding Bar can be switched on or off in theme options, and can take any widget you throw at it or even fill it with your custom HTML Code. Its perfect for grabbing the attention of your viewers. Choose between 1, 2, 3 or 4 columns, set the background color, widget divider color, activate transparency, a top border or fully disable it on desktop and mobile.

This Is A Custom Widget

This Sliding Bar can be switched on or off in theme options, and can take any widget you throw at it or even fill it with your custom HTML Code. Its perfect for grabbing the attention of your viewers. Choose between 1, 2, 3 or 4 columns, set the background color, widget divider color, activate transparency, a top border or fully disable it on desktop and mobile.