Plusieurs contacts du monde économique et financier n’ont pas la possibilité d’accéder au Journal des Médecins. Il n’est pas de nos habitudes de contourner l’obligation des abonnements car ces contributions sont précieuses. Je pense que le Journal des Médecins et Monsieur Vincent Claes qui nous a suivi dans cette aventure ne nous en voudra pas de ce petit écart en permettant de jeter un pont entre les deux mondes. Bonne lecture et pensez à soutenir la presse qui est bien utile à beaucoup de monde.